Saveurs

l’expérience culinaire norvégienne

Visitez le garde-manger le plus appétissant du monde.

PAR ANDERS HUSA

Visionner la vidéo ici

This video has been disabled until you accept marketing cookies.Manage your preferences here or directly accept targeting cookies

Un voyage le long du littoral norvégien est bien plus qu’une croisière à travers des paysages magnifiques. C’est aussi un voyage culinaire, non seulement délicieux, mais également écologique. Les chefs à bords des navires de Hurtigruten s’efforcent de cuisiner des produits locaux et travaillent avec des fournisseurs qui opèrent le long de la côte afin de proposer aux passagers les ingrédients les plus frais et savoureux possible.

J’embarque à Ålesund pour naviguer vers le nord, jusqu’à Tromsø. Dès mon premier jour en mer, je déguste de délicieux plats norvégiens, arrivés tout droit de la ferme à notre table. Le fournisseur local Ole Christian Skaugen, de Dybvik, a livré du klippfisk (morue séchée et salée) pour le dîner. Le menu en trois plats commence par un carpaccio de son klippfisk Gran Reserva, badigeonné d’huile d’olive et persillé. S’ensuit un gigot d’agneau fondant élevé près du village de Hellesylt, puis un dessert dont le nom signifie « les paysannes voilées ». Il est préparé à partir de pommes de Hardanger. Et comme tout repas gourmet mérite des vins à la hauteur, j’ai choisi les délicieux crus recommandés pour accompagner les plats servis. Un verre de vin blanc Hurtigruten, José Maria da Fonseca du Portugal, caractérisé par des notes fraîches de citron vert et une acidité bien équilibrée, idéal pour accompagner le klippfisk. Je mange mon agneau accompagné d’un vin rouge plus robuste, tandis que la douceur du Tokay se marie parfaitement à mon dessert aux pommes. Ce n’est que le début de notre voyage dans l’un des garde-manger les plus abondants du monde. Entre Bergen et Kirkenes, dégustez l’agneau de Geiranger, le crabe royal de la mer de Barents, le fromage et la morue des Lofoten et le renne de Finnmark. La Norvège regorge de délicieux produits.

La Nature nous offre ses délicieux produits.

Photo: Agurtxane Concellon


Lorsque nous accostons à Trondheim le jour suivant, je dîne au Kysten, le restaurant à la carte du navire, où je déguste mon repas avec une bière artisanale arctique, brassée à Mack, la brasserie la plus septentrionale du monde. L’entrée de coquilles Saint-Jacques de Frøya, poêlées à la perfection, est succulente. Elles sont accompagnées d’un écrasé de chou-fleur avec de petits morceaux de chorizo de Stranda, et leur croûte croustillante révèle un cœur fondant. C’est le mariage expert des saveurs et le contraste des textures qui rendent ce plat si savoureux. À bord des navires Hurtigruten, vous avez le choix entre des dîners en trois plats ou de généreux buffets, préparés à base d’ingrédients frais et de saison. Pendant que vous vous relaxez à bord ou partez en excursion, les pêcheurs locaux s’affairent pour livrer la prise du jour, comme l’omble chevalier des eaux froides et profondes du Sigerfjord, dans les îles Vesterålen. D’ailleurs, si vous vous demandez comment l’on pêche l’un des produits les plus célèbres de la région, participez à l'excursion crabe royal. Joignez-vous aux pêcheurs, remontez les cages des profondeurs marines et apprenez à cuisiner ces énormes crustacés dans les règles de l’art.

69, 70… 71 ! Norvège 

This video has been disabled until you accept marketing cookies.Manage your preferences here or directly accept targeting cookies

C’est le mariage expert des saveurs et le contraste des textures qui rend ces plats si savoureux et exaltants.

Photo: Peder Songedal

« Il est essentiel de se procurer, de cuisiner et de servir des aliments frais et produits localement pour offrir une expérience côtière réussie. Ces interactions locales génèrent également un effet positif et des anecdotes passionnantes mettant en scène les communautés que nous visitons. Nos passagers baignent dans une authenticité que peu de compagnies sont à même d’offrir. Ils peuvent même acheter certains produits locaux à bord du navire afin de savourer un peu plus longtemps leur expérience côtière norvégienne. »

— Chef Eirik Larsen

Je délaisse l’omble chevalier (poisson local) lors de mon dernier dîner à bord, et le plat que j’ai choisi me donne l’eau à la bouche. J’ai opté pour un crabe royal du vivier. La cuisine adopte une présentation très simple et sert cet énorme crustacé avec du pain frais, de l’aïoli, de la sauce soja, de la mayonnaise et une julienne de légumes marinés. Assaisonnés de jus de citron grillé, ces accompagnements suffisent amplement à sublimer la chair tendre et délicate du crabe royal, qui tient le rôle principal de cette performance gastronomique à part.

Photos: Agurtxane Concellon.

Après ce festin digne d’un roi, le navire vogue vers Svolvær, dans les îles Lofoten, et je m’aventure sur le pont. La soirée se teinte de magie alors que le navire pénètre dans le Trollfjord. Le jour suivant, je débarque à Tromsø, où le navire est accueilli par une mer d’un bleu glacial et la blancheur des montagnes enneigées. Mon voyage Hurtigruten touche à sa fin, mais la journée du Chef Eirik commence tout juste, déjà affairé à préparer les créations culinaires dont il a le secret pour les prochains gourmets qui embarqueront.

Les menus à bord de tous les navires Hurtigruten changent au fil des saisons pour proposer aux passagers de délicieux plats élaborés avec des ingrédients frais, d’une qualité irréprochable. Pour plus d’informations concernant nos options de menu de saison, contactez l’un de nos sympathiques membres de l’équipe d’expédition.

Partager ces articles

Explorez avec Hurtigruten

Partez avec le leader mondial du voyage d’expédition. Abonnez-vous à notre newsletter pour être le premier informé des offres spéciales et des nouveaux itinéraires.

Contactez-nous pour parler de votre prochaine expédition

Dans ce numéro

< Sommaire

Découvrir l’Antarctique

L’ultime frontière >